PS Ain |

Le site des socialistes de l'Ain

TRIBUNE – Ne dénaturons pas le projet «territoires zéro chômeur de longue durée» !

Par Audrey Pulvar, adjointe à la maire de Paris, fondatrice d’Ile de France en Commun Gabrielle Siry-Houari, porte-parole du PS, adjointe en charge de TZCLD à Paris 18 Boris Vallaud , député des Landes, porte-parole du PS et Olivier Faure, député de Seine-et-Marne, Premier secrétaire du PS 

«Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi», énonce le préambule de la Constitution de 1946, intégré à notre bloc de constitutionnalité.

Ce sont pourtant 4,2 millions de personnes qui sont aujourd’hui éloignées de l’emploi, dont 2,7 millions en sont éloignées durablement, c’est-à-dire depuis plus d’un an. La crise du Covid-19, susceptible de provoquer un accroissement du nombre de chômeurs de plus d’un million, viendra encore grossir les rangs du chômage de longue durée en croissance rapide (hausse de plus de 5% entre le premier et le deuxième trimestre 2020). Avant d’accéder à un emploi, près d’un jeune non-qualifié sur deux fait l’expérience du chômage de longue durée, avec son lot de conséquences sociales et psychologiques.

Face à cette situation insupportable, le projet «territoires zéro chômeur de longue durée» (TZCLD), porté au départ par des acteurs associatifs de terrain, est lancé en 2016 comme un pari. Le pari que ce qui n’a pas été réussi au niveau national – par un Etat qui peut-être, «ne peut pas tout», en tout cas pas tout seul –, peut l’être à l’échelle des territoires. Lire la suite.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0