PS Ain |

Le site des socialistes de l'Ain

COMMUNIQUE DE PRESSE : REFORME DES RETRAITES ET AGRICULTEURS

Florence BLATRIX
Première Secrétaire fédérale du Parti Socialiste de l’Ain
Marc-Antoine PASSOT
Secrétaire fédéral à l’agriculture

 

Non, Monsieur le Député Stéphane Trompille, la réforme des retraites ne permettra pas à tous les actifs agriculteurs de bénéficier d’une retraite à 1 000 €.

A l’occasion d’une publication sur facebook datant du 22 février, le Député Stéphane Trompille affirmait que la réforme des retraites permettra à tous les actifs agriculteurs de bénéficier d’une retraite à 1 000 €.

Or, pour bénéficier d’une retraite à 1 000 €, un agriculteur doit remplir une condition très difficile à atteindre pour la majorité des agriculteurs, à savoir, verser des cotisations sociales sur la base d’un SMIC pendant toute sa carrière.

La réalité agricole est à des années lumières de cette  réforme. Plus de la moitié des agriculteurs ne cotisent pas à hauteur du Smic car les revenus des agriculteurs fluctuent d’un mois à l’autre et sont très variables d’une année à l’autre. Le salaire moyen d’un agriculteur est de 1 390 € par mois. Un tiers d’entre eux ont des revenus inférieurs à 350 € et 20% ont déclaré un revenu nul voire en déficit. Les revenus dans certaines filières notamment les éleveurs sont catastrophiques.

Par conséquent, plus de la moitié des agriculteurs ne verront pas le début d’un commencement d’une retraite à 1 000 €. La réforme ne changera rien à la situation actuelle des agriculteurs retraités dont la moyenne des pensions est de 930 € pour les hommes et 670 € pour les femmes.

Les députés LREM se sont opposés à la proposition de loi soutenue par tous les partis d’oppositions, droite et gauche confondues, qui visait à revaloriser les pensions à hauteur de 85% du SMIC. Une proposition qui aurait pu, il y a deux ans, relever le niveau des pensions épouvantables des agriculteurs les plus en difficultés.

Rappelons que les seules mesures prises pour augmenter les niveaux de pension des agriculteurs l’ont été sous le Gouvernement de Lionel Jospin en 2000 et sous la Présidence de François Hollande en 2013.

Nous le redisons, il est parfaitement faux de prétendre que cette réforme permettra à tous les agriculteurs d’avoir une retraite à 1 000 €.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0