PS Ain |

Le site des socialistes de l'Ain

BULLETIN n° 2 de la SECTION BUGEY NORD

EDITO 

Depuis le 17 mars 2020, notre pays vit au rythme du confinement imposé par la terrible pandémie du COVID 19, qui en quelques semaines a paralysé une grande partie du Monde. Et a ajouté à une crise sanitaire généralisée, une crise sociale et une crise économique sévères, dont nul ne peut encore prédire l’ampleur de toutes les dramatiques conséquences.
Dans cette période douloureuse et oppressante, nos pensées vont bien sûr à toutes les victimes de cette pandémie, à celles et ceux encore hospitalisés et à leurs familles et à leurs proches.
Elles vont aussi à toutes celles et ceux, d’habitude anonymes, qui au péril de leur santé et de leurs vies, ont permis à notre pays de rester debout,
Dans le déferlement anxiogène et continu à longueur d’antennes et de journaux des prises de parole et de position des experts, des contre-experts, des sachant, des ne sachant pas, des spécialistes de tous ordres, des il n’y avait qu’à, il aurait fallu, c’était pourtant pas dur , etc…. dans le déferlement non maitrisable des réseaux sociaux et leur cortège de fake-news relayées sans vérification, la classe politique ne pouvait pas être en reste.

Main sur le Cœur et Bal des Faux-Culs, la classe politique française n’a pas échappé aux prises de paroles et de positions, passant de jour en jour, (empathie, contrition, solidarité obligent bien sûr) d’une unité de façade, jurant qu’en ces périodes sanitaires troublées, il serait indécent de tirer sur une ambulance, aux réalités moins nobles des arrières pensées politiciennes et de la tenue prochaine des seconds tours à venir des Municipales, et puis bientôt en 2021, des élections sénatoriales et régionales.
Ils se reconnaîtront sans mal, ces élu(e)s professionnels des plateaux des télés et des radios, poussant des cris d’orfraie, alors que ce sont souvent les mêmes qui ont pesé pour que se tienne quand même le premier tour des municipales, ceux qui, tout en semblant afficher une retenue dialectique corollaire du drame sanitaire, social et économique qui se joue, préparent déjà , petites phrases à l’appui, petites trahisons journalières, les commissions d’enquêtes et les règlements de comptes, avec le Gouvernement et le Président de la République. Stratégies électorales sélectives !!!

Olivier FAURE, 1° secrétaire national, au nom du Parti Socialiste a tenu un discours certes critique, mais a échappé à l’appel à la curée. Ce qui l’honore ainsi que notre parti, sans bien sûr exonérer de leurs responsabilités, le Président de la République , le Gouvernement et la majorité présidentielle.
Oui il y a eu des carences, des erreurs, sans doute des fautes ! Oui, il faudra que des analyses soient menées et que des comptes soient rendus , certes au sommet du Gouvernement et de l’Etat, mais aussi sur les conséquences des politiques menées depuis plusieurs décennies, de désengagement de l’Etat, de casse des Services Publics et particulièrement les services hospitaliers, de précarisation des conditions de travail et de réduction toujours plus forte du coût du travail, et ce pour répondre aux lois du marché et de la mondialisation, privant notre pays, comme l’Europe impuissante et divisée, d’une indépendance technique et industrielle dans des secteurs fondamentaux. Chacun(e) à son niveau sera comptable des leçons à tirer de cette terrible pandémie!

La section BUGEY NORD prendra sa part au débat et à l’après, pour que cet Après ne soit pas la copie conforme de l’Avant.

Bernard MACLET , secrétaire de section

 

BULLETIN INFOS numéro 27 MAI 20.05.2020

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0